• Rejoignez-nous sur
Bienvenue à Son Excellence Monsieur le Ministre AMY AMBATOBE NYONGOLO. Le Centre National d'Information sur l'Environnement (CNIE) est à vos côtés pour assurer la visibilité de vos actions.

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

 

Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme

PROGRAMME D’INVESTISSEMENT POUR LA FORET 

 

Termes de Référence 

 

Recrutement d’un Consultant individuel et Expert National en Suivi-Evaluation des projets !

 

1.    Contexte 

 

Le Fonds d’Investissement pour le Climat (CIF – Climate investment Fund) est un programme de  6,5 milliards de dollars qui vise à aider les pays en voie de développement à atténuer et gérer les bouleversements du changement climatique. Il est constitué de 2 fonds principaux et de 4 fenêtres principales, l’une d’elles étant le Programme d’Investissement Forestier (PIF) qui a pour objectif en particulier la réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts aussi bien par des investissements transformationnels et innovants que par la réalisation d’activités habilitantes. 

 

La RDC a été choisie en 2010 par le sous-comité du PIF pour être l’un des huit pays pilotes dans le cadre du PIF. En juin 2011, le Plan d’Investissement du Programme d’Investissement Forestier a été officiellement soumis au sous-comité du PIF qui l’a approuvé pour un montant de 60 millions USD de don pour 5 programmes, dont 3 à exécuter par la Banque mondiale et deux par la Banque Africaine de Développement. En accord avec le Gouvernement, il a ensuite été décidé de fusionner les 3 programmes exécutés par la Banque mondiale en une seule opération de 36,7 millions USD et les 2 programmes de la Banque Africaine de Développement ont été réunis également en un seul Projet de 22,3 millions USD. 

 

Les deux projets seront exécutés par la Direction du Développement Durable du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme avec l’appui de deux Banques Multilatérales. Une équipe dédiée au sein de la DDD assurera la coordination technique et la gestion financière des deux projets. 

 

Le projet appuyé par la BAD a pour but de contribuer à la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) issues de la déforestation et de la dégradation des forêts tout en contribuant à la réduction de la pauvreté des populations dans les bassins de Mbuji-Mayi/ Kananga et de Kisangani. Les présents termes de référence s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de ce Projet, et concernent le poste d’Expert national suivi-évaluation des projets. Le Consultant travaillera sous la supervision du Coordonnateur National PIF et en collaboration avec les différents Responsables des composantes ainsi que l’Assistant Technique International afin de suivre les progrès, évaluer l’efficacité, et diffuser les résultats des activités, des innovations et capitaliser sur les expériences des projets. 

 

2.    Fonctions et responsabilités

 

Sous l’autorité du Coordonnateur du PIF, l’Expert assurera principalement les fonctions suivantes : 

- Concevoir et élaborer un système de suivi-évaluation susceptible de renseigner sur l'avancement des activités du projet, des résultats obtenus et des performances des structures partenaires ; 

- Définir les indicateurs les plus appropriés aux activités du projet ; 

- Former les structures partenaires et les groupements et associations sur le système de suivi-évaluation ; 

- Appuyer la mise en œuvre par les différents partenaires du projet ; 

! Tenir les tableaux de bord et les courbes d’évolution des indicateurs, évaluer les résultats et les impacts du projet ;"

- Identifier les activités REDD+ les plus efficaces et les leçons à tirer permettant d’étendre à plus large échelle les activités REDD+ en RDC ; 

- Valoriser les réalisations et les enseignements du PIF au niveau national et au niveau international. 

 

3.    Résultats et Impacts attendus 

 

3.1  Résultats attendus 

 

Le Consultant sera amené à produire de multiples documents pendant la durée de sa mission. Parmi ces livrables, un certain nombre seront archivés et constitueront la base de son évaluation de performance : 

! Feuille de route de sa mission; 

! Système de suivi-évaluation des activités du Projet ; 

! Notes techniques à l’initiative personnelle et/ou à la demande de la hiérarchie ; 

! Notes d’évaluation de la coordination et de la coopération des projets ; 

! Rapports d’avancement des projets gérés par le PIF; 

! Notes d’analyse et de synthèse sur les informations et enseignements fournis par les 

projets. 

 

3.2  Impacts Attendus 

 

! Contribution au succès global de la mise en œuvre du PIF du pays et à l’atteinte des objectifs globaux du PIF, dans le cadre de l’avancement du processus REDD+ en RDC ; 

! En particulier, l’élaboration et l’opérationnalisation du système du suivi et évaluation des activités du projet ; 

! Suivi des activités en vue de leur accomplissement conformément au calendrier de mise en œuvre.

 

4.    Compétences requises

 

Les principales aptitudes, compétences exigées se résument comme suit : 

! avoir une bonne connaissance du processus REDD+ tant sur le plan international que national ; 

! avoir une bonne connaissance des questions liées au changement climatique et de REDD+ 

! leadership et aptitude à entreprendre ; 

! démontrer d’une capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités de développement; 

! bonne connaissance des méthodes quantitatives et des outils du suivi-évaluation ; 

! grande capacité à coordonner et à travailler en équipe, y compris dans des environnements complexes ; 

! expérience avérée dans le processus participatif, et dans la collecte et traitement des données ; 

! excellente aptitude à communiquer oralement et par écrit en français, avoir une aptitude acceptable en anglais. 

 

5.    Profil du consultant 

 

Le profil du consultant recherché se présente comme suit : 

- Etre titulaire d’un diplôme d’études supérieures (Bac + 5 ans minimum) dans le domaine de l’environnement, de l’économie de l’environnement, agronomie, foresterie ou économie rurale ; 

- Avoir une expérience d’au moins 5 ans dont au moins trois (3) ans à un poste d’expert en suivi-évaluation dans un projet complexe sur financement des bailleurs de fonds ; l’expérience avec un projet sur financement Banque africaine de développement et/ou Banque mondiale constitue un avantage ; 

- Avoir une très bonne connaissance des Règles et Procédures de la Banque africaine de développement et/ou de la Banque mondiale ; 

- Avoir une bonne connaissance des questions de changement climatique, du processus REDD+ tant sur le plan international que national ; 

- Avoir une très bonne maîtrise de l’outil informatique courant (World, Excel, Access, SPSS, PowerPoint, internet, Outlook) 

- Avoir une bonne maitrise du Français ; 

- La maîtrise de l’anglais et d’autres langues officielles de la RDC est un atout 

- Avoir une intégrité professionnelle et des aptitudes à travailler en équipe ; 

- Avoir un sens des relations humaines ; 

- Etre en mesure de travailler sous-pression. 

 

6.    Durée de la mission 

 

La mission d’Expert National en Suivi-Evaluation des Projets du Programme d’Investissement pour la Forêt sera d’une durée correspondant à la durée du projet, soit 5 ans. 

 

 

 

Recevez nos infos par e-mail


Recevoir
Gestionnaire du site web : CNIE  -  Copyright : MEDD